Votre reconstitution de carrière

La CIPAV a besoin de connaître le relevé de carrière des régimes autres que celui des professions libérales auprès desquels vous avez pu cotiser (par exemple le régime Général si vous avez été salarié avant d’exercer à titre libéral). À l’inverse, elle est amenée à établir des relevés pour le régime Général si vous faites valoir vos droits auprès de ce régime sans pour autant demander votre retraite à la CIPAV.

Quand faire sa demande de retraite?

Avant de prétendre à toute liquidation de droits, mais aussi aux grandes étapes de sa carrière professionnelle, l’assuré doit se renseigner précisément sur les paramètres de sa retraite.

Ainsi, il ne faut pas négliger les modifications déjà actées ou à venir du fait des différentes réformes des retraites.

Nous vous conseillons de faire votre demande de retraite au moins 6 mois avant la date d’effet de votre pension.

La reconstitution de carrière

Pour établir un bon prévisionnel de sa future pension, il vaut mieux avoir une entière connaissance de la nature de ses cotisations obligatoires en fonction des périodes d’activité. Encore faut-il réunir tous les documents administratifs et en particulier les bulletins de salaire (quand on a été salarié) et les récapitulatifs de points des différents régimes de retraite auquel on a cotisé. Nombreux sont les assurés qui pensent à tort n’avoir pas droit au taux plein, parce qu’ils ont perdu la trace de certaines périodes d’activité.

Le futur retraité peut télécharger à tout moment son Relevé individuel de situation (RIS) sur son compte en ligne CIPAV.